mise en scène d'Alain de Bock et Katherine Gabelle

Diffusion de spectacles de théâtre : Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée", une pièce de Alfred de Musset par la Compagnie L'Autre Temps

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée
         de Alfred de Musset

La pièce

Cette pièce de Alfred de Musset constitue la dernière comédie qu'il ait écrite. Elle joue sur la thématique de la déclaration d'amour impossible. Elle est la prolongation de son choix « de théâtre de fauteuil » où le texte est lu dans un salon devant quelques personnes.

Un comte, amoureux d'une marquise n'arrive pas à savoir si elle l'aime et si elle l'autorise à lui faire la cour. Il discourt alors brillamment sur la nécessité absolue de faire une déclaration d'amour à une femme qu'on aime. Cette démarche reste à ses yeux, la seule preuve d'amour sincère qu'un homme puisse proposer. La marquise refuse toute forme de déclaration prétextant que ce comportement est ridicule et usé. Elle le laisse donc dans une angoisse atroce puisqu'il ne peut plus réaliser la seule chose qu'il sait faire, et vit alors une forme d'impuissance. Il finit par avouer qu'il veut l'épouser et sans préambule elle accepte puisqu'elle trouve que tout le reste n'est que comédie.

Mise en scène

Réflexion du metteur en scène (extrait)

Musset dans ce texte oppose deux points de vue différents : celui de la femme et celui de l'homme. (...)

Le titre devient alors une métaphore osée de la situation : il doit savoir si cette femme est ouverte ou fermée, et l'entre-deux reste impossible. Elle lui suggère donc de fermer la porte au monde extérieur, pour s'ouvrir à l'intimité de l'amour, après avoir expédié les civilités de rigueur.

... +

Réflexion du metteur en scène

Musset dans ce texte oppose deux points de vue différents : celui de la femme et celui de l'homme. Avec le comte, il développe le plaisir de la déclaration amoureuse qui est une approche élégante de la femme, une attente délicieuse, et qui recule l'instant tant désiré de l'abandon féminin. Cette attitude est un double jeu sur le désir en le repoussant pour qu'il soit plus intense, plus impétueux, tout en voulant le réaliser dans l'instant. Complimenter, séduire par le verbe, parler de l'amour d'un point de vue philosophique ou poétique transcende la platitude pseudo romantique de l'échange de deux amants. Il y a un art du discours amoureux comme il y a un art de la séduction et la déclaration amoureuse en est un des éléments. La qualité du discours suppose l'excellence du sentiment. On retrouve l'esprit de la joute qui devient sans doute la prolongation de l'amour courtois. Cependant, ce discours nécessite l'écoute et l'adhésion de sa partenaire pour qu'elle participe à cet échange. Musset devait manquer cruellement de cette joute oratoire dans sa vie dissolue et ses nombreuses fréquentations des prostituées.

Avec la Marquise, Musset reconnaît que la qualité de la déclaration n'est aucunement garante d'une sincérité. Dom Juan épouse toutes les femmes qu'il rencontre pour les abandonner ensuite. En refusant toute forme de déclaration, la Marquise l'oblige à tenir un autre discours sur le langage amoureux. Le développement de la pensée du comte crée un échange aussi brillant pour l'un que pour l'autre, et il devient pour tous les deux, un mode de séduction exempt du discours amoureux.

Apparemment, elle a gagné puisque le comte n'explicitera jamais son admiration et son sentiment, cependant elle a perdu les mots d'amour d'un poète. Elle voulait certainement qu'il l'épouse puisqu'il est un bon parti et qu'il se devait qu'une veuve se remarie. Mais la déclaration de ses sentiments l'aurait peut-être embarrassée, n'éprouvant pas la même intensité passionnelle. Alors la marquise propose un double mouvement en refusant tout discours amoureux pour l'obliger à se déclarer directement, mais en même temps en attisant son désir puisqu'elle le met au défi d'abandonner son discours pour la demander en mariage, sans préambule.

Le titre devient alors une métaphore osée de la situation : il doit savoir si cette femme est ouverte ou fermée, et l'entre-deux reste impossible. Elle lui suggère donc de fermer la porte au monde extérieur, pour s'ouvrir à l'intimité de l'amour, après avoir expédié les civilités de rigueur.

Interprétation

... les comédiens... +

Katherine Gabelle

portrait de K. Gabelle

Après une Licence de lettres modernes en 1992, Katherine Gabelle s’est principalement formée à l’ADAEP (Grenoble) et au Théâtre du Café de la Gare à Paris. Elle exerce professionnellement en tant que comédienne et metteur en scène depuis plus de quinze ans.

Alain de Bock

portrait de A. de Bock

Diplômé des Beaux Arts de Paris en 1970, Alain de Bock aborde le théâtre aux côtés d’Antoine Vitez, il le suivra pendant 7 ans. Il se forme aux métiers du cinéma au CERIS. À l’issue de cette formation, il travaille comme premier assistant, réalisateur, monteur, coach pendant plus de vingt ans. Il se concentre ensuite à nouveau sur le théâtre en tant que metteur en scène, comédien et pédagogue (maître de conférences à la Sorbonne-Paris III).

Fondateur de l’organisme de formation professionnelle de comédien Studio Théâtre Alain de Bock, il est l’auteur de « L’abécédaire de l’art du comédien » paru aux éditions L’Harmattan.

Représentations

Cette pièce a notamment été jouée...

Vous pouvez contacter Alain de Bock au 06 52 60 99 40 pour obtenir la fiche technique détaillée de chaque spectacle ainsi qu'un devis (variable suivant le spectacle, le nombre de représentations ou de spectacles choisis).

Compagnie L'Autre Temps —  Alain de Bock metteur en scène 1 rue Salvador Allende, 92240 Malakoff
Tel : 06 52 60 99 40  —